Zakât Al Maal

Vous êtes ici


Zakât Al Maal est l’aumône obligatoire que tout musulman verse annuellement en vertu des règles de solidarité instituées par l’Islam. Le mot “ Zakât ”, est souvent traduit en français par “aumône légale purificateur”.

Troisième pilier de l’Islam (après l’attestation de foi et la prière), associé au deuxième pilier qu’est la prière dans beaucoup de versets du Coran. La Zakât est en effet une obligation pour tout musulman possédant une richesse1 minimum, appelée Nissâb.

Le Nissâb2 est la fortune minimale au-delà de laquelle l’acquittement de la Zakât est obligatoire.
En 2018, le Nissâb en Suisse est estimé à 3365 CHF.

Chaque année lunaire, tout musulman doit s’acquitter de 2,5% du montant total de ses biens (fortune) du moment que leur montant est resté supérieur au Nissâb.

Pour s’acquitter de Zakât Al Maal, il faut procéder à un calcul très simple. Il suffit de multiplier le montant de la fortune par 0,025 (soit 2,5 % du total). Exemple : je possède 4 000 CHF après une année. Le montant de Zakât Al Maal à payer est donc de : 4 000 x 0,025 = 100 CHF3.

Grâce à notre fonds dédié à la Zakat, votre don parviendra, rapidement et en toute sécurité, aux huit catégories de personnes bénéficiaires de la Zakat désignées par le verset coranique (Coran Sourate 9, Verset 60).

La Zakat collectée sera utilisée pour la mise en place de programmes d’aide destinés aux personnes en situation d’urgence (réfugiés, déplacés, sinistrés) et aux personnes ayant besoin d’une aide durable pour reconstruire leur vie (étudiants endettés, nécessiteux, pauvres).


1- Espèces, métaux précieux, carnets d’épargne, dépôts en banque, titres bancaires, récoltes, bétail, honoraires, primes, gratifications et bonifications, héritages, revenus divers tels que locations de biens immobiliers. Ne sont pas soumis à la Zakat al-māl les terrains, immeubles, bâtiments (non soumis à la vente), mobiliers, vêtements, voitures, hypothèque et les bijoux personnels.
2- Il correspond à l’équivalent de 85 grammes d’or (595 grammes d’argent pour l’école hanafite).
3- Une autre façon de faire est de diviser la somme épargnée par 40.

JE DONNE MA ZAKÂT :